Sur les paves de Paris

La nouvelle femme Hermès par Christophe Lemaire

Cet article n’est PAS sponsorisé, dommage.

En grande fan d’Hermès, j’attendais avec impatience le défilé Automne-Hiver 2011-2012. Surtout que le défilé qui a eu lieu rue de Sèvres dans la nouvelle boutique Rive Gauche d’Hermès a bloqué tout Sèvres Babylone (Sèvres Bab’ pour les intimes), ce qui m’a empêché de circuler, un scandale, je vous dis…

Alors, à quoi ressemble Hermès sous la baguette de Christophe Lemaire, débauché de chez Lacoste ? En grand passionné de l’Asie, Christophe nous a sorti une collection inspirée des codes vestimentaires asiatiques, croisés avec ceux des années 20 et 30 en Occident.

En images : 

La chasseuse Mongole de la rue de Sèvres

Princesse Mononoké

Moi (en rêve, quand je me taperai des bonus à 6 chiffres dans la banque, c’est-à-dire sûrement jamais. Non mais, ça fait combien de SMIC ce qu’elle porte ? Bon, j’adore sa toque quand même)

J’ai pas trouvé le détail asiatique, sorry !

Le costume Orange Hermès

Allier tradition et modernité. Ca vous rappelle pas quelque chose ? 

Je vais être franche, je ne suis pas aussi enthousiaste que je l’étais pour les collections par Jean-Paul Gaultier. Elles me transportaient par leur chic, et leur originalité alors qu’avec Christophe Lemaire, j’ai la sensation que l’on surfe toujours sur la vague du minimalisme chic et épuré à la Céline et toutim. Je suis encore nostalgique (un peu oui) de la collection Orange mécanique/Chapeau melon et bottes de cuir, ou de la collection spéciale Tennis chic/Roland Garros des dernières années…

Photos : Madame Figaro

  1. surlespavesdeparis posted this
blog comments powered by Disqus