Sur les paves de Paris

Tous les jours, ou presque !

Hier (au bureau, je sais, c’est pas bien), je me suit dit (parce que je parle souvent toute seule, oui, je suis un peu folle) : “et si, je faisais un article sur mes dix compagnons de route quotidien ?”. Voilà chose faite ! Mes compagnons de tous les jours ne sont pas des choses vitales sans lesquelles je ne pourrais pas vivre. Ce qui est vital, c’est l’eau et la nourriture, les amis ! Du bon vin et de la bonne cuisine, c’est encore mieux ! Ce que j’appelle mes compagnons de route, ce sont des objets qui me sont utiles, qui me rendent la vie plus belle et auxquels je suis très attachée. Alors, 1, 2, 3, c’est parti !

1) Ma paire de ballerines noires vernies. Repetto. Oui, je suis un peu snob de la ballerine. J’aime celles avec le petit talon carré, confortables, rehaussantes, elles sont souples, et font un joli pied. Certes, il faut poser une semelle pour les protéger, mais vous n’êtes pas à 15 euros près avec des Repet’, non ? 

2) Ma paire de babies à talons en daim noir. Repetto. Oui, je suis aussi snob des escarpins. Parce que je ne fais pas partie des filles qui sont super copines avec les chaussures à talons (“mais j’en porte tous les jours, faut juste s’habituer !”), j’ai besoin de douceur et de mollesse et ces babies-là sont parfaites, je trotte avec, oui, oui. Enfin, pas trop quand même, je vais pas faire de la publicité mensongère.

3) Mes blouses Zara. Je sais, c’est pas bien, je suis en cure anti-Zara et en cure anti-100% polyester. Mais franchement, laver ses blouses et NE PAS avoir à les repasser, n’est-ce pas génial ? 

4) Mon trench beige. Comptoir des cotonniers. Je l’ai acheté en soldes, il y a fort fort longtemps et il ne m’a jamais lâché. Il a une tâche sur les fesses qui ne part pas au pressing, mais ne le dîtes à personne, hein ?

5) Mon manteau noir. Maje. Lui aussi je l’ai acheté en soldes il y a fort fort longtemps, à l’époque où Maje était une petite marque du Sentier. Il a été fait en France, la preuve. Il est parfait : en gros, c’est un trench en drap de laine.

6) Mes collants noirs. Uniqlo. Oubliez Dim (fragiles) et Wolford (chers), ces collants-là sont bien noirs, pas opaque (comprenez, on ne voit pas vos poils de jambes en hiver) mais pas trop et, tenez-vous bien, ils NE filent PAS ! Juré, craché !

7) Mon fond de teint. Mac avec un pinceau à poudre. Parce que le teint jaune, et les méchants PETITS boutons n’ont pas droit de cité en dehors de mon appart’ (enfin, parfois, je suis en retard le matin).

8) Ma terracotta. Guerlain. Parce que je n’ai pas la chance d’avoir les joues roses et fraîches, c’est mieux pour moi d’avoir l’air un peu bronzée.

9) Mon iPod. Apple (sans blague). C’est le vieil iPod du boyfriend. Il me permet de me réveiller le matin et ne pas entendre les c*** dans leur Fiat 500 me dire “ni hao ! ni hao ! ni hao !” au feu quand je suis en Vélib’.

10) Mon Mac. Macou pour les intimes. Je suis tellement maniaque avec lui que c’en est risible !

Et vous, quels sont vos compagnons de route ?

P.S. : la photo n’a pas grand chose à voir, j’en conviens. Mais l’orchestre, c’est une grande passion. La photo est d’Hedi Slimane.

P.P.S. : J’aurais pu rajouter : mon verre de jus d’orange du matin, mon lave-vaisselle, la montre que mes parents m’ont offerte pour mes 20 ans, mon cabas, mon lipstick Kiehl’s qui ne brille pas, mon Nikon, mon savon Cadum sans savon…