Sur les paves de Paris

Le Fumoir, au bout du Louvre, tout près du métro Louvre Rivoli est une adresse où je n’étais jamais allée. Pourtant, c’est loin d’être un café que personne ne connaît. Si mes souvenirs sont bons, il y a (comme le nom l’indique) un fumoir, mais aussi une petite bibliothèque. Bon évidemment, mon but premier en rentrant, c’était de me protéger de la pluie et de boire un truc chaud (et pour d’autres de jouer les gourmands en testant les desserts et le chocolat chaud). Donc, je n’ai pas testé ces petites salles.

Bon à noter, le Fumoir est bien connu aussi pour ses Happy Hours, ou ses After Works, je ne sais plus. Mauvaise mémoire.

PS : je soupçonne leur thé vert de m’avoir créé un sommeil nouvelle génération, le sommeil clignotant (ceux qui me suivent sur Twitter comprendront).

La terrasse du Costes quand il pleut, c’est vraiment inutile. 

Le meilleur moment pour en profiter, c’est sûrement en hiver, sous les réchauds, sans personne, quand elle se transforme en jardin d’hiver.

For my foreign readers, don’t be angry against the waitresses, they are naturally impolite with non french (parisian) people. It’s a tradition. For example, when it rained last saturday, one said to a customer, “just wait, it is just water !”. Quite hard…

PS : Lou Doillon is not weirdly pretty, she is pretty. Find her on the photos !

Starbucks Opéra